lundi 6 novembre 2006

Cinéma

Poltergay

06 11 2006

Et oui, j'ai pris un peu mon temps pour mettre l'article du jour mais il faut bien admettre que j'ai eu un week-end qui a duré... Mais les meilleures choses ont une fin et je dois bien m'y remettre. :-)

On repart donc avec la critique ciné du film Poltergay avec entre autre Clovis Cornillac et Julie Depardieu.
J'avoue qu'on ne part pas sur le top de la comédie mais il faut bien dire aussi que je ne partais pas spécialement avec ceci en tête et puis j'ai un peu suivi le mouvement.

Au final on se retrouve face à ce que j'attendais à 80%.
On a donc un film qui se veut amusant mais qui ramasse au passage une montagne de clichés sur l'homosexualité et nous ressort ça sans aucuns complexes.
Tout cela ne serait rien sans l'histoire qui est classique à faire peur...
Le mec voit des fantômes gay, on le prend pour un fou, sa femme se barre, les fantômes l'aident à la récuperer.
Au risque d'avoir balancer l'intrigue il faut bien reconnaitre que même habitué au genre, on s'y attend tellement que je ne pense pas vraiment gâcher quoi que ce soit.

Rien d'intéressant alors ?
Pas tout à fait, en effet il faut bien reconnaitre que certaines répliques et situations sont particulièrement bien trouvées mais trop rare à mon goût.
Pas la catastrophe annoncée, Poltergay n'est pas la comédie du siècle non plus... Cela fera à la rigueur une diffusion télé sympa si il n'y a rien de mieux mais payer une place de ciné... C'est un peu trop en demander.

mercredi 1 novembre 2006

Cinéma

Sorties ciné de la semaine

01 11 2006

Dernier billet de notre courte semaine avec les traditionnelles sorties...

On commence par Ne le dis à personne, le dernier film de Guillaume Canet avec François Cluzet. Ce dernier nous propose un petit thriller qui semble fort sympathique.
Après un premier film surprenant (Mon idole) on espère que le talent sera encore au rendez-vous de ce nouveau film ce qui semble être le cas.

Du jeune réalisateur prometteur on passe au vieux routard avec le nouveau Woody Allen qui, comme chaque année, propose son nouveau film : Scoop.
Avec pas moins que Scarlett Johansson et Hugh Jackman en tête d'affiche, on sait que les films de Allen on tendence à s'essoufler avec les années... Peut être le cru 2006 changera la donne.

Eric Lartigau après avoir dirigé Kad et Olivier revient avec un film où il dirige cette fois Alain Chabat et Charlotte Gainsbourg : Prête-moi ta main.
Une comédie bon enfant qui semble bien sympathique.

Sean Penn et Jude Law dans les fous du roi raconte l'ascencion d'un homme politique en Louisiane.
Ce film dramatique peut plaire ou pas, cela dépend des goûts de chacun.

Jack Black dans Super Nacho c'est un peu la comédie potache de la semaine, pas très fin ni très léger mais bon... Cela n'empêche pas Hollywood de nous en sortir des tonnes.

Dans le même genre, John Tucker doit mourir raconte la vengence de plusieurs filles contre un jeune casanova qui prend les traits de Jesse Metcalfe (le jardinier John Rowland dans Desperate Housewives).
Mettre un beau gosse connu doit être la raison qui poussera les gens a aller voir le film car au niveau scénario c'est un peu léger.

On termine par le labyrinthe de Pan, dernier né de Guillermo Del Toro dont l'univers fantastique et onirique semble vraiment fascinant et intrigant.
Peu de choses à dire dessus sauf que cela semble assez sympa.

Choix ultra difficile puisqu'entre Ne le dis à personne, Prête-moi ta main et Le labyrinthe de Pan mon coeur balance.
Et je choisi Prête-moi ta main car j'aime beaucoup Alain Chabat en tant qu'acteur et que cela fait le petit plus qui me poussera vers ce film.
Et vous ?

jeudi 26 octobre 2006

Cinéma

Les rebelles de la forêt

26 10 2006

L'animation en image de synthèse est un genre que chaque studio se doit de posséder car il rapporte de plus en plus au box office.
Sony décide donc de se lancer avec ses rebelles de la forêt.

L'histoire est celle de Boog un ours qui vit tranquillement dans le petit confort du garage de la ranger du coin.
Mais un jour Boog croise le chemin d'Eliott un cert unicorne et il doit alors retourner à la vie sauvage qu'il n'a jamais vraiment connu. Tout irait pour le mieux si la saison de la chasse n'était pas si proche...

Vous l'aurez compris, le scénario est assez classique avec un ours qui ne connait rien à la nature et qui va devoir apprendre à y vivre.
Et classique le film l'est relativement, la réalisation est soignée (les poils de l'ours sont bien fait dans l'une des premières séquence) et l'humour plutôt maîtrisé.
Peut-être même un peu trop car si l'on suit un film plaisant on aurait aimé que l'ensemble se lâche un peu plus et c'est dans le dernier quart d'heure que cela se produit.
A ce moment là les scénaristes se lâchent complètement et offre enfin la part de délire dont le film avait grandement besoin.

C'est probablement ce délire final qui sort les rebelles de la forêt du classicisme dans lequel il risquait de rester enfermé et qui fait de lui un divertissement, somme toute classique mais un divertissement plaisant à voir.
Gardons à l'esprit qu'il s'agit du premier film d'animation de Sony et qu'ils tireront parti de leurs erreurs pour leur prochain film.

mercredi 25 octobre 2006

Cinéma

Sorties ciné de la semaine

25 10 2006

Mercredi on passe en revue les sorties ciné de la semaine et on commence tout de suite avec un James Bond en herbe de plus dans le paysage cinéma actuel.
Dans Alex Rider : Stormbreaker on retrouve donc un jeune garçon (Alex Rider) dont l'oncle vient de se faire assassiner et qui va devenir agent secret pour enrayer une menace mondiale.
Du classique donc et le film ne semble pas être au-dessus de ses prédécesseurs.

Vient ensuite Last Kiss le dernier film avec Zach Braff (plus connu chez nous pour son rôle de JD dans la série Scrubs).
Ce film va donc nous raconter les histoires d'amour d'une bande d'amis, il n'y aura donc pas que des rires mais le film semble intéressant.

Le vétérant Clint Eastwood revient avec son petit dernier : Mémoires de nos pères.
Ce film retrace le parcours des soldats ayant participés à la fameuse bataille d'Iwo Jima durant la seconde guerre mondiale.
Film historique avec un réalisateur chevronné le film part donc sur de bonnes bases pour séduire le public de Eastwood.

On fini enfin avec le fameux Poltergay avec Clovis Cornillac et Julie Depardieu.
L'histoire, un jeune couple emménage dans une vieille demeure ce qu'ils ne savent pas c'est que la maison a abrité un club gay dans lequel 5 personnes ont perdu la vie.
Leur fantômes hantent donc les lieux et ne laisseront pas tranquille le pauvre Marc (Clovis Cornillac).
Cela semble bourré de cliché mais bon...

Et maintenant il faut choisir... Franchement rien ne me tente vraiment cette semaine.
Non pas qu'il n'y ai pas de bons films (Last Kiss et mémoires de nos pères) mais rien ne me tente. Du coup pas de bande annonce à vous proposer.
Bref, je passe pour cette semaine. Maintenant c'est à vous de me dire si un film de la semaine vous intéresse.

mercredi 18 octobre 2006

Cinéma

Sorties ciné de la semaine

18 10 2006

Une journée de sortie chargée pour ce 18 Octobre, on va donc commencer tout de suite avec l'école pour tous comédie mettant en scène Arié Elmaleh (le frère de Gad).
Comédie parlant d'une petite frappe qui devient prof dans un collège... On sent que l'on va encore utiliser des gags simpliste pour faire passer un message tout beau et tout gentil. D'un autre côté le film est destiné pour les enfants...

Passons au film les fils de l'homme que l'on doit au réalisateur de Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban.
Le registre est différent puisqu'il s'agit de l'histoire d'un homme chargé de protégé une femme enceinte dans un monde où les hommes n'arrivent plus à se reproduire.
Histoire intéressante, bons acteurs, réalisateur à suivre... Tout les ingrédients en font un film à ne pas négliger.

Un film d'animation qui nous vient des studios Sony cette fois avec les rebelles de la forêt.
L'histoire d'un ours apprivoisé qui va suivre un cerf à une corne et retourner dans la forêt pour vivre la vie sauvage.
L'histoire est simple et le message écolo que veut faire passer le film assez évident (on traite la forêt avec respect), mais les gags loufoques et l'humour rehausse l'intérêt que l'on peut porter au film.

Redevenons sérieux avec

mercredi 11 octobre 2006

Cinéma

La bande annonce de la semaine

11 10 2006
A partir de cette semaine et dans la mesure du possible je vais vous montrer la bande annonce du film que j'ai choisi.
Cette semaine je vous propose donc la bande annonce du documentaire une vérité qui dérange.

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 >