ven 4 dec 2009

Musique

Najoua Belyzel - Au féminin

04 12 2009

Après un long moment d'absence, on peut dire que l'on attendait plus vraiment ce nouvel album de Najoua Belyzel mais à force de patience le voilà enfin et il est l'heure de voir si l'attente en valait la peine.

Tracklist de l'album

1. La bienvenue
2. Ma vie n'est pas la tienne
3. La trêve de l'amour (Acte 1)
4. Ma Sainte-Nitouche
5. Quand revient l'été
6. Jérémie
7. Née de l'amour (Acte 2)
8. M (Hey, hey, hey)
9. Denis
10. Combien de fois
11. Viola (en duo avec Marc Lavoine)
12. Quand revient l'été (Intermezzo)
13. L'âme exilée
14. Au féminin
15. Fille d'orient ou d'occident
16. Tout va bien
17. Viola
18. Combien de fois (acoustique)
19. Viens, viens

Elle revient de loin

Après un premier album fort sympathique on peut dire que Najoua n'a pas vraiment eu de chance, en effet ses concerts n'ont pas eu lieu (j'ai encore un concert à la Cigale en travers la gorge) et les singles se sont suivi sans l'ombre d'un album pour les accompagner.
Seulement voilà depuis lundi dernier l'album au féminin est enfin dans les bacs et si la jaquette n'est pas top l'objet est déjà un peu plus sympa présenté sous la forme d'un livre disque du plus bel effet.
Mieux encore l'album contient tout de même 16 titres dont 3 titres bonus ce qui n'est pas mal du tout compte tenu du prix auquel il est vendu, il est temps maintenant de débuter l'avis sur cet album.

Je vous souhaite La bienvenue

La bienvenue est le premier titre à ouvrir l'album, un titre assez sympa que j'aime pas mal et qui rentre bien dans la tête. Un début qui s'annonce donc prometteur et qui n'est pas démenti par ma vie n'est pas la tienne un titre également très bon qui pourrait facilement prétendre pour être le prochain single de Najoua.
Pour le moment rien à dire, la trêve de l'amour est également de la même veine avec un titre entrainant et plutôt bon.
La suite reste sympa mais un peu en deçà avec ma Sainte-Nitouche qui n'est pas aussi réussie à mon sens, Quand revient l'été qui suit est un single sorti il y a déjà un moment et qui avait assez divisé l'opinion. Le titre en soi n'est pas mauvais mais je n'accroche pas autant que d'autres titres de l'album.
Jérémie est un cas un peu à part, le titre en lui-même serait sympa si le texte n'était pas bourré de cliché. Que la belle veuille faire un titre sur l'homosexualité, soit, mais d'autres y sont parvenu avec plus de succès et son titre accumule un peu trop les clichés à mon goût.

Acte 2

Née de l'amour est heureusement là pour rehausser le niveau, le titre est certainement l'un de mes favoris avec un rythme et un texte qui m'ont tout de suite emballé.
On parle souvent de Najoua comme une émule de Mylène Farmer et Najoua décide de répondre à ceci dans un titre, M (Hey, hey, hey). Le titre en lui-même est plutôt sympa et je trouve l'idée de parler de ce sujet sous la forme d'une chanson très bonne d'autant plus que le titre n'est pas mauvais même si on lui reprochera un refrain un peu light en parole (on ne peut pas plaire à tout le monde lol).
Denis divisera déjà plus, non pas sur le titre en lui-même mais plutôt sur la capacité de Najoua d'interpréter un titre en anglais. Son accent n'est pas des plus convaincant et si certains trouveront ça charmant d'autres, comme moi, seront très peu convaincu par le titre et passeront à la suite.
Combien de fois est heureusement à nouveau en français et renoue avec un titre sympa et de bonne facture.

Duo surprise !

Et pas des moindres puisque Marc Lavoine pousse la chansonnette avec Najoua sur l'excellent Viola qui est un titre mélancolique dans lequel les deux artistes nous transporte vraiment.
On fait une petite pause musicale avec un intermède basé sur Quand revient l'été avant de faire une pause cool avec L'âme exilée, le titre est sympa sans plus.
Au féminin qui donne son titre à l'album est un titre qui n'est pas trop mal mais beaucoup moins percutant que ce que l'on a déjà eu l'occasion d'entendre sur cet album et on est content d'entendre fille d'orient ou d'occident dont la douceur fonctionne à merveille. Le seul regret pour ce titre est qu'il soit si court.
Tout va bien termine la partie "officielle" de l'album (avant les bonus) de belle manière avec un titre sympa comme Najoua en a le secret ce qui permet de voir que l'album à une vraie constante depuis le début.
En bonus on trouve Viola en version solo, une version acoustique de Combien de fois et surtout la reprise de viens, viens de Marie Laforêt. Cette dernière plait ou ne plait pas mais moi j'accroche plutôt à cette nouvelle version.

L'attente en valait la peine ?

Pour ma part je dirai oui car si l'album n'est pas sans défaut il est plutôt bon dans son ensemble.
Après autant d'absence on pouvait craindre un retour sans éclat mais c'est mal connaitre Najoua qui réussi à nous surprendre avec un album à la fois proche et pourtant différent du premier.
Avec ce nouvel album Najoua risque fort de renouer avec le succès et il serait dommage de s'en priver, espérons simplement que cette fois nous aurons le droit de la voir en concert.

Album en écoute

Deezer va vous permettre de découvrir cet album et de vous faire votre opinion.
C'est donc sur l'album de Najoua que je vous souhaite un bon week-end et je vous donne rendez-vous lundi !