jeu 15 mai 2008

Cinéma

Iron man : L'avis !

15 05 2008

Dans la famille Marvel je demande Iron man, sachant que l'on peut avoir le meilleur ou le pire dans ce genre d'adaptation il ne faut pas toujours s'attendre au meilleur.
Heureusement dès fois les bonnes surprises sont là où on ne les attendaient pas.

Un petit coup d'oeil sur l'histoire

Tony Stark, inventeur de génie, vendeur d'armes et playboy milliardaire, est kidnappé en Aghanistan. Forcé par ses ravisseurs de fabriquer une arme redoutable, il construit en secret une armure high-tech révolutionnaire qu'il utilise pour s'échapper. Comprenant la puissance de cette armure, il décide de l'améliorer et de l'utiliser pour faire régner la justice et protéger les innocents.

Marvel toujours là pour Hollywood

Encore un super-héros Marvel qui a droit à son adaptation sur grand écran, il faut dire que si la qualité n'est pas toujours au rendez-vous les recettes, elles, poussent les studios à adapter de plus en plus de super-héros.
Aujourd'hui le vainqueur porte le doux nom d'Iron man. Ici pas de radiation ou d'insecte mutant responsable du nouveau statut du personnage.
Au contraire, au départ Stark est un milliardaire qui vend des armes à travers le monde mais une fois qu'il est kidnappé par des terroristes et qu'il voit qui utilise réellement ses armes il se fabrique une armure pour venir en aide aux faibles.
Plus proche d'un Bruce Wayne donc Tony Stark se démarque tout de même de l'homme chauve-souris du fait qu'il est avant tout un bricoleur de génie, véritable MacGyver pouvant vous construire une armure en plein désert Afghan.
Mais son penchant pour l'alcool et les femmes sont aussi des différences qui font de Stark un personnage un peu à part dans l'univers Marvel.

Robert Downey Jr à la rescousse

A personnage hors norme, acteur hors norme. C'est Robert Downey Jr. qui hérite du rôle de Stark. Trop rare à l'écran cet acteur génial donne tout son charisme au personnage et si le film est réussi c'est en grande parti grâce à son jeu d'acteur. Je dirai même que le film ne vaudrait peut-être rien sans lui.
A ses côtés on a tout de même d'autres pointures que ce soit Jeff Bridges dans le rôle du perfide Obadiah Stane ou la belle Gwyneth Paltrow dans le rôle de la secrétaire dévouée, Pepper Potts.
Même si tout est centré sur Stark, les autres membres du casting savent se faire remarqué quand cela s'avère nécessaire.






On ne brusquera pas le néophyte

Comme tout les films de ce genre, le premier volet (car on sait qu'ils n'en resteront pas là) permet avant tout d'introduire le personnage principal ainsi que les personnages secondaires.
On y voit la raison qui va pousser Stark à devenir Iron Man, à ce sujet le film utilise le terrorisme Afghan pour être plus en phase avec l'actualité qu'avec l'histoire du comic d'origine.
Le kidnapping prendra d'ailleurs une bonne place dans le film avant de se focaliser sur le vrai vilain de l'histoire afin de reprendre une trame scénaristique un peu plus classique dans sa forme.

Tout est donc en place

Le film permet donc de mettre en place la mythologie du personnage tout en évoquant différents points (le S.H.I.E.L.D. par exemple) qui seront probablement mis plus en avant pour la suite.
Et on y mis les moyens dans ce film, la réalisation est plutôt réussie et les effets spéciaux ne sont pas en reste. Là où un Spider-man reste un peu trop "fond bleu" par moment, Iron man reste quasi-transparent sur l'utilisation de ces derniers. On sait qu'ils sont là mais le tout se fond tellement bien avec les prises réelles que cela rendrait presque le tout crédible.
Autant dire qu'avec autant d'atouts dans son jeu, Iron man est bien parti pour être une franchise à succès.

Et le mot de la fin...

... Sera "plutôt pas mal".
Avec une réalisation soignée, un acteur principal en phase avec son personnage et des effets spéciaux au top, ... Iron Man pose de bonnes bases qu'il faudra continuer d'entretenir afin de préserver l'intérêt qui a été éveillé en nous.
Un dernier mot... Restez jusqu'au bout du générique car il y a une petite scène qui introduira une guest de luxe et une piste possible pour le prochain film...

La bande annonce